You are here:

Print this Page

Visiting Authors

Introduction Go to the Main Index Introduction Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Annexe

Le Christ déclara: "Vous avez entendu qu'il a été dit: "Tu ne commettras pas l'adultère. Eh bien, moi je vous dis: Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cour, l'adultère avec elle" (Matthieu 5:27-28). Mais lorsqu'on lui demanda s'il fallait lapider la femme adultère comme le prévoit la loi de Moïse (Lévitique 20:10 et Deutéronome 22:22-24), il répondit à ses accusateurs: "Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre" (Jean 8:7).

Voilà un conflit auquel est confronté aussi le législateur arabo-musulman face à une évolution des mours et une tendance intégriste qui veut le retour au droit musulman basé sur des textes religieux du 7ème siècle. Nous commençons par donner les lignes essentielles de ce conflit entre la loi positive et le droit musulman.

Chapitre I. Conflit Entre la Loi Positive et le Droit Musulman

La plupart des constitutions des pays arabes affirment que l'islam est la religion d'état et que le droit musulman est une source principale, voire la source principale du droit. Malgré ces affirmations, le droit musulman ne couvre aujourd'hui que le droit de la famille et le droit successoral, ainsi que le droit pénal dans quelques pays comme l'Arabie saoudite. Les autres domaines du droit sont régis par des lois importées principalement de l'Occident, à commencer par la constitution elle-même, le système judiciaire, le droit civil, le droit commercial et le droit pénal. En raison de cette situation, les pays arabes sont confrontés à différents courants:

- Le courant islamiste veut le retour au droit musulman, notamment dans le domaine pénal.

- Le courant positiviste préfère le maintien des lois étatiques actuelles au retour au droit musulman souhaité par les islamistes.

- Le courant laïcisant rejoint le courant précédent dans sa lutte contre le retour du droit et réclame, en plus, la suppression des normes actuelles d'origine islamique qui établissent une discrimination entre l'homme et la femme, le musulman et le non musulman.

Le retour au droit pénal musulman constitue une revendication essentielle des islamistes en Egypte. Quelle est la position de ce droit face aux rapports sexuels et en quoi diffère-t-il du droit étatique actuel? C'est que nous verrons dans les points suivants.
 
Go to Chapter 2
 
Index | Introduction | Chapter1 | Chapter 2 | Chapter 3 | Chapter 4 | Chapter 5 | Annexe